LA DER de l'année (en moto) NOV 2018

La Der (en moto) de 2018

9h30 frisquet pour le rendez vous dans la vallée de Gémenos.

Qu’importe, 28 bikers sont déjà là pour la dernière balade de l’année.

Oh pardon !! En fait trente bikers en comptant les deux retardataires : ah, ces Road Kings, elles ont vraiment du mal à démarrer le matin !!

Ca y est, nous pouvons partir et les deux groupes s’élancent derrière nos road captains direction le Col de l’Espigoulier par la vallée de Saint Pons.

Gros avantage, en prenant de l’altitude, nous rejoignons rapidement les rayons de soleil.

Nous voilà sur le plateau du Plan d’Aups, bien aérés, nous passons devant l’espace Le Corbusier- Trouin et faisons la pause café « chaud » face à l’église.

Après un grand bol d’air frais, nous repartons à travers la belle forêt de la Sainte Baume, traversons Mazaugues pour rejoindre Rocbaron et arriver à Collobrieres après environ 83 virages (je les ai comptés) dans un massif de châtaigniers.

Nous garons nos vingt motos un peu anarchiquement dans la rue principale et unique du village et nous engouffrons dans la salle de restaurant bien chaude, tout au bord de la rivière.

Et là, nous reconstituons rapidement notre stock de calories grâce à l’omelette aux cêpes , la canette aux châtaignes suivie de la crème de marron chantilly, le café étant presque de trop.

Le repas terminé, nous annexons la terrasse ensoleillée pour le « grand événement » du Marseille Chapter, la remise des couleurs et aujourd’hui, nous honorons Marie et Denis ainsi que Laurence et Fréderic en qualité de membres full patch.

Bienvenue à nos nouveaux et sympathiques membres.

Puis il faut se mettre en route si nous voulons être rendus avant que les loups ne sortent.

Evidemment, nous ne prenons pas le chemin le plus court : le Montfaron vu de derrière, Evenos, Signes. Je ne savais pas que ces collines pouvaient être habitées.

Une dernière pause sur les hauteurs de Cuges et la joyeuse troupe se disperse après de nombreuses embrassades.

Voila, l’année 2018 se termine en ce qui concerne les sorties motos.

Résultat : de belles balades, des routes inconnues, de nouveaux amis éminemment sympathiques et surtout nous n’avons perdu personne !!

Mais l’année n’est pas finie.

Téléthon, soirée de fin d’année, assemblée générale…

Nous y serons !!!

Votre dévoué

Jean Claude

SORTIE DU PONT DU GARD - 28.10.18

                                                        

Malgré des prévisions météo très aléatoires, ce sont 17 bikers très motivés qui se retrouvent sur l’aire de Célony ce matin d’automne hivernal.

Tien, pas de japonaises …pourtant elles ne craignent pas de rouiller !!!

Jean Mi arrive, on peut donc y aller. Direction le Pont du Gard.

Le fond de l’air étant frais, une pause- café au chaud à Plan d’Orgon est la bienvenue malgré un timide soleil « printanier ».

Le temps d’enfiler tous les vêtements possibles et nous voila repartis direction le Pont du Gard.

Midi au Pont du Gard : nous ne sommes pas bousculés par les touristes hormis quelques lapons en t-shirts et nous pouvons tranquillement visiter l’ouvrage d’art. Au fait, quelqu’un sait-il pourquoi certaines pierres dépassent plus que d’autres ?

Merci d’adresser votre réponse technique directement à Patricia !!!

Séance photo, tout le monde se serre recherchant un peu de chaleur humaine, allez Virginie, il faut rendre le drapeau, ce n’est pas une couverture de survie.

Le grand air frais ouvrant l’appétit, nous repartons direction Fontvieille, notre pause pique- nique.

Notre arrivée est saluée par nos amis du West Provence Chapter, déjà dans la place depuis le matin.

Le pique- nique s’improvise, Julien, Philippe V. et JC faisant le siège du marchand de hot dogs, Sylvie dégustant sa salade aux pieds de Marianne, puis tout le monde se retrouve pour le café alors que quelques gouttes de pluie font leur apparition.

Le temps pour le sucre de fondre dans nos tasses et voilà une belle averse.

Bon…il va falloir rentrer !!!

Chacun enfile ses habits de pluie à l’exception de Julien qui, en vrai biker, va défier les éléments.

Finalement, après quelques kilomètres, la pluie se calme faisant place à un petit air frais et la pause « bises du soir » ne s’éternise pas.

Merci aux courageux participants pour cette journée de bonne humeur et d’amitié et ce fut un baptême pour nos nouveaux membres, n’est ce pas Marie, Virginie qui ont vu que rien ne peut faire reculer le MSC quand on a décidé d’être ensemble.

L’année n’étant pas finie, nous vous espérons nombreux pour les importants événements de la fin d’année : le Téléthon, la soirée de fin d’année et l’Assemblée Générale.

Nous comptons sur vous.

LE BEL AUTOMNE DU MARSEILLE CHAPTER

LE BEL AUTOMNE DU MARSEILLE CHAPTER

A peine rentrés de la balade dans les Gorges de la Nesque et les membres du MSC chargent les motos afin de rejoindre le Perpignan 66 Chapter à Saint Cyprien pour une fête de trois jours, et nous ne serons pas seuls !!!La journée du vendredi se passe sur la route avec des haltes distrayantes : café à la concessionMacadam de Montpellier, repas sur le port du Cap d’Agde privatisé pour l’occasion et arrivée au camping en fin d’après midi, juste à temps pour préparer “l’apéritif dinatoire” du soir. La journée du samedi commence par une virée à Collioures avec bain de mer pour certains et dégustation d’anchois pour les autres et se continue par le repas inter-chapters juste avant la parade et le début du concert.

Le retour du dimanche s’effectue par un temps magnifique mais sous un soleil de plomb (35° à Béziers, record pour la saison !), heureusement la pause boisson en Camargue nous procure un coin d’ombre et nous permet de disserter, surtout Serge, avec des propriétaires de voitures de collection. Et c’est légèrement rougeauds et à peine essoufflés que nous nous séparons à 18h00. Cinq jours se sont à peine écoulés que le MSC remet ça en organisant sur le stand HD MASSILIA de la Foire de Marseille un apéritif suivi d’une choucroute partagée par une vingtaine de membres.

La Foulée Ressources le 6 octobre tombe à pic pour permettre d’éliminer ces récents agapes: balades en motos le matin (pas moins de 74 tours effectués par les quinze motos du Chapter), et course ou marche à pieds l’après midi pour les plus sportifs. Et nous voilà déjà au 14 octobre, pour la sortie surprise concoctée par notre Head Road Captain Phil. Trente- sept membres et vingt-cinq motos s’élancent vers l’inconnu (et l’au delà) en veillant à ne pas perdre de vue notre captain qui seul (ou presque !!) connait notre destination. Et quelle destination !!!

Après avoir traversé des paysages autant superbes qu’inconnus (Montmorin ? ça vous parle ?), nous arrivons, une fois le dernier col franchi, à l’auberge du Val de l’Oule où l’on nous accueille pour un apéritif non alcoolisé au coin de la cheminée. L’air frais de la montagne ayant ouvert les appétits, nous attaquons gaillardement la terrine de lièvre au genévrier, lièvre qui n’était pas d’élevage, comme nous l’explique sous le sceau du secret l’aubergiste, et s’en suit l’agneau de Sisteron pour finir par la tarte maison aux produits locaux : pomme et coing. Et puis le café avalé, la musique d’Easy Riders emplit la salle afin d’annoncer “le grand moment” du Marseille Chapter, et aujourd’hui, nous sommes heureux d’accueillir et de fêter nos nouveaux membres Solange et Philippe et leur Deluxe, Alain et son Sporster et Franco et son Dyna .

Bienvenue à eux !!! Applaudissements, bises, photos et il est temps de repartir car nous avons encore de la route et le froid tombe vite à ces altitudes. Direction Serres, Laragne, Sisteron et pause boisson à La Brillanne, souvenir de l’ancienne route des Alpes pour certains d’entre nous. Dix neuf heures, Meyrargues. Eh oui !! Il faut se quitter mais l’automne verra encore le MSC sur les routes : le 28 octobre pour la balade au Pont du Gard, le 31 octobre pour la soirée Hallowen au Casino de La Ciotat.

Je me languis déjà.

Jean Claude

Votre dévoué Editor.

Fontaine de Vaucluse - 16 sept 2018

Les Gorges de la Nesque et la Fontaine de Vaucluse

ça y est, c’est dimanche, jour du Chapter !!

Il est 7 h 00, Marseille et les petits villages alentour s’éveillent au bruit des V TWIN.

Ils descendent d’Allauch, de Plan de Cuques, ils partent de Marignane ou Saint Victoret, réveillent Endoume ou les abords du Stade Vélodrome et tous se dirigent vers le point de ralliement, la désormais célèbre station AGIP de Célony.

Rapidement, ce sont 29 motos et 40 bikers qui se serrent sur l’aire de la station, il va vraiment falloir demander une extension de ce parking…

Il y a nos « anciens » nouveaux membres : Solange et Philippe, Alain, Franco, Gérard et Valérie, Paule et Albert et il y a aussi de nouveaux visages : Philippe, Cédric..

Tout le monde étant désireux de prendre la route, les deux groupes s’élancent derrière nos Road Captains Phil et JC.

Petite mise en jambes jusqu’à Lourmarin et son château qui nous accueillent pour la pause café et de belles photos de groupe.

Juste le temps pour notre Head Safety de rappeler quelques consignes de sécurité, le quinconce et le restez groupir !! et nous enchainons la combe direction Apt (29 motos ronronnant entre les gorges, ça a dû sortir de leur hibernation quelques cigales).

Les gorges de la Nesque sont là, magnifiques, profondes et verdoyantes, avec en fond d’écran le Ventoux et sa tête encore embrumée.

Il est midi passé lorsque nous sortons des gorges, coïncidence, il fait faim.

Nos Road Captains, toujours attentifs aux attentes de leurs troupes, ne tardent pas à s’arrêter dans la campagne pour le pique-nique.

Juste répartition des taches : pendant que les Ladies préparent le repas, ces messieurs comparent les performances et les mensurations…. de leurs motos.

Puis, spontanément, les palabres cessent pour cause de « bon appétit », le groupe se dispersant dans l’herbe à l’ombre des sapins pré-alpestres.

Le repas fini, c’est le moment d’émotion au MSC : la remise des couleurs à de sympathiques nouveaux membres « fullpatch », moment fort que celui où un nouveau membre vient apporter son esprit de club, sa camaraderie et sa bonne humeur.

Aujourd’hui, nous sommes heureux d’accueillir Paule et Albert et leur Dyna, Julien, notre photographe artiste et Gérard, notre Breakout man qui aura bien fait chauffer son gros pneu dans les gorges.

Séance photos oblige, bienvenue à tous !!!

Puis il est temps de repartir, la journée ne fait que commencer, direction la Fontaine du Vaucluse où nous arrivons « en seigneurs, fendant la foule admiratrice ».

La commune faisant bien les choses, un parking privatisé nous est spécialement et spontanément mis à disposition.

Petite balade, glace, boisson ou chichi (si, si, on vous a vu) au bord de la rivière et il est déjà 16h30, l’heure du départ.

La troupe repart par les petites routes, longeant la Durance puis la Touloubre pour stopper à la pause bises à Célony.

Manifestement, personne n’a envie que cette belle journée s’arrête là, mais et les bonnes choses ont une fin… et puis, il y a l’OM !!!!

Bises, tapes dans le dos, accolades, merci à tous pour cette belle journée ; merci aux vaillants et fidèles anciens et merci à nos nouveaux amis que nous avons hâte de retrouver.

La fin de l’année arrive vite.

Après Saint Cyprien, la Foulée Ressources, la No Name - sortie surprise -  puis les Bikers du Cœur à Fontvieille, l’Assemblée Générale et la Soirée de Fin d’Année et d’autres sorties en fonction de la météo, non, ce n’est pas fini.

Bises à vous tous et à bientôt pour de nouvelles aventures avec le MSC.

Jean Claude

Votre dévoué Editor

La Montagne de Lure - Sept 2018

Septembre est déjà là, synonyme de rentrée !!

Mais c’est une bien belle rentrée que celle du MSC en ce 2 septembre sur l’aire AGIP de Célony. 37 bikers et demi (pour Jeam) se pressent autour de nos road captains.

Le temps de présenter nos nouveaux amis et surement futurs membres, Laurence et Stephane, Alain, Franco, Solange et Philippe et les deux groupes s’élancent dans un joyeux vacarme vers notre premier objectif : la pause café à Vaugines.

La jolie église de Vaugines et son jardin ombragé par des platanes centenaires nous accueillent pour cette pause aux accents de Pagnol (et dire qu’il ne savait pas que le Bossu était son fils…), permettant à nos artistes et notamment à Patricia de faire de très jolies photos aux tons de ce soleil matinal.

Après avoir animé le dimanche matin des Vauginois, les choses sérieuses peuvent commencer direction la montagne de Lure.

Les petits villages fleurant bon la Haute Provence s’enchaînent jusqu’à Mane qui pensait nous garder grâce à un portail indument placé sur notre route mais c’est sans compter sur la malice de nos road captains qui déjouent aisément le piège, permettant au passage à Serge de faire admirer sa technique du demi-tour sur graviers.

Et puis, rapidement, nous sommes passés du beau au sublime en enchainant les courbes jusqu’à la station de ski de Lure et son unique auberge « La Sauvagine » devant laquelle nous garons nos machines sous l’œil admiratif de touristes et désespéré de quelques « japonais » présents, obligés de chausser leurs Klimax afin de se protéger des reflets de nos chromes.

Les 27 motos alignées, ce sont 37 bikers légèrement affamés par l’air de la montagne qui s’installent dans la grande salle entièrement réquisitionnée pour le MSC.

Mais ? avant de passer aux agapes, un moment de plaisir et d’émotion avec la remise des couleurs à 2 membres désormais « full patch », Laurence, notre dynamique responsable du rayon textiles, casque, bijoux, etc de la concession Massilia et Stephane, son sympathique compagnon roulant en springer (enfin un !).

Sourires, photos et applaudissements…

Le repas peut commencer, ramenant un certain calme dans le restaurant.

Les dernières bouchées de crumble avalées, nous avons le temps d’étudier le tracé du seul remonte pente de la station avant de nous élancer derrière nos road captains vers le sommet et de redescendre ensuite dans les sous-bois vallonnés vers Malijai.

Et c’est là que le drame se joue, Phil, équipé d’un GPS de marque indéterminée s’engage sur la route des Mées, alors que le groupe de Jean Claude, équipé d’un GPS de marque incertaine, attaque la petite et magnifique route de Puimichel pour atteindre les 350 kms dans la journée.

Mais tout cela est anecdotique puisque tout le monde se retrouve à Vinon sur Verdon pour la bise du soir en se souhaitant à très bientôt.

Et nous rappelons les prochains évènements :

Les gorges de la Nesque le 16.09.18

Saint Cyprien les 21,22 et 23 septembre

La Foulée Ressources le 6.10.18 (venez le matin faire faire des tours de motos aux enfants pour le compte de l’association Ressources et participer aux courses et à la marche de l’après-midi)Bonne semaine à toutes et tous et Ride hard, Live free !!

Jean Claude 

Votre dévoué Editor

Le Lac de Sainte Croix - 22 juillet 2018

LE LAC DE SAINTE CROIX – Sortie du 22 juillet 2019

Dimanche 9h Celony : il fait déjà chaud et afin de profiter de la fraîcheur matinale, Ginette et Serge étaient sur place à 8h après avoir pris le temps d’acheter les croissants pour tout le groupe.

Ça y est, tout le monde est là et beaucoup de nouveaux visages : Paule et Albert ont fait de la pub pour le Marseille Chapter !

Aïe !! 13 motos, ce n’est pas trop bon : nous nous promettons à la pause de brûler une moto en sacrifice afin de pouvoir passer une bonne journée. Cette résolution prise, nous nous élançons derrière notre Road Captain Phil direction le Haut Var.

De jolies routes au milieu d’une campagne écrasée de chaleur, nous amènent jusqu’à la Verdière pour la pause café et c’est l’occasion pour notre artiste Julien de faire jouer ses talents de photographe.

Les viennoiseries de Serge englouties, nous reprenons la route vers le lac de Sainte Croix en empruntant encore des itinéraires inédits.

Nous voilà arrivés au lac à midi, le ciel est bleu, l’eau est verte et nous ne sommes pas seuls ! Nous arrivons cependant à garer nos montures entre 2 vans de Hollandais et pouvons nous installer à l’ombre.

Certains s’empressent de revêtir le maillot de bain et de se précipiter dans le lac où une eau à 24 degrés nous accueille.

Puis l’heure du repas arrive, mais avant cela, un moment toujours important au MSC : on arrose une nouvelle moto, en l’occurrence le Road King de Fred N. et Sylvie : heureux homme … une moto toute neuve et une compagne toute ….. contente !! Le Champomy coule à flots à cette occasion, accompagné des indispensables cacahuètes.

Apéritif et pique-nique engloutis, un nouveau bain s’impose, Fred G. en profite pour faire admirer sa musculature au bronzage agricole ! Puis tout le monde étant rassasié de baignade et de Champomy, nous reprenons la route vers St Maximin que nous rejoignons en fin d’après-midi après la traditionnelle pause boisson de 16h.

Ce fût une agréable ballade ensoleillée sur de jolies routes de notre Provence estivale et la pause finale a permis de comparer les qualités de confort et de sonorité de nos machines, Albert ayant bien apprécié le confort de la Softail …. nous ne devrions pas tarder à boire quelques verres de Champomy…

Et en conclusion, comme l’a dit Paule « l’un dans l’autre, ce fût une belle journée »

Il n’y a rien à rajouter.

Votre dévoué

Jean Claude

LES SOURCES DE NAYES - 24 juin 2018

Le MSC fête l’été à la Source de Nayes

9h30 AGIP Célony, une douzaine de motos arrivent difficilement à trouver une place au milieu de japonaises… on n’est plus chez soi !!

Les motos garées, la discussion peut enfin s’engager, tiens des nouveaux visages : bonjour Julien, bonjour Gérard (heureusement que tu n’as pas fait ta première sortie Chapter dans les Gorges du Verdon avec ton Breakout).

Sous la direction de notre road captain Philippe, nous voilà partis pour une première étape d’échauffement qui nous amène à Rognes pour la traditionnelle pause café/croissants visiblement très appréciée par les nouveaux membres.

Puis le groupe repart vers les pittoresques villages de l’arrière-pays varois à l’exception de votre serviteur qui se dirige vers le lieu de pique-nique pour des raisons d’intendance.

Le parking motos et le coin ombragé balisés, le groupe arrive à midi tapantes, bravo !! rejoint par Anne et Philippe toujours orphelins de leur Road King, puis par Damien qui a tenu à être avec nous au guidon de son Sporster malgré quelques tendons endommagés (belle motivation de ce néo chaptérien).

Brigitte arrive également, en voiture, pour des raisons d’intendance.

Le temps pour chacun de trouver sa place dans l’herbe et de souhaiter bon anniversaire à notre Head Safety Jean Mi, le traiteur arrive avec sa précieuse cargaison.

Il ne manque pas de bras pour l’aider à décharger paella et tartes coco, qui deviennent l’unique objet de notre attention.

Copieuse et excellente paella à laquelle nous ne laissons aucune chance, le plateau en ressort brillant comme au jour de son achat chez LEMPEREUR . Le dessert qui suit est accompagné de la tombola richement dotée de lots choisis par Laurence.

A ce jeu, le grand gagnant est Philippe, adorable dans son seyant poncho HD (vivement le premier orage).

Après une petite digestion bercée par le clapotis de la source, il est temps de reprendre la route, la fin d’après-midi s’annonçant sportive avec au programme Coupe du Monde et Grand Prix de France.

En conclusion une belle journée sans pluie, sans trop de kilomètres mais qui aura permis à nos trois nouveaux amis Gérard, Julien et Damien de faire connaissance avec le MSC.

Et je ne peux finir cet édito sans avoir une joyeuse pensée pour nos amis Anne et Jérôme, jeunes grands parents depuis peu.

Bises à toutes et tous.

Jean Claude, votre dévoué éditor

LES GORGES DU VERDON - 3 juin 2018

Pique nique du 3 juin dans les Gorges du Verdon

 

Agip Célony, 9h00, les dernières motos arrivent. Le Marseille Chapter investit la station service et son parking, quelques trikes , qui ont eu la mauvaise idée de se retrouver là, sont parqués dans un recoin du parking.

Tout le monde est arrivé, Véro a le sourire car elle a pu se lever sans stress.

Nous avons le plaisir d’apercevoir de nouveaux visages et une lady supplémentaire qui vient épauler Béatrice et Martine, à savoir Laurence, notre vendeuse fétiche de la concession.

Les présentations faites et les consignes de sécurité rappelées, ce sont 22 motos qui s’élancent derrière nos road captains direction notre première halte, Valensole.

Ah, j’oubliais de préciser : il ne pleut pas !!

La campagne est verte…eh couillon , tu m’étonnes. Les lavandes sont gorgées d’eau, les ruisseaux se font entendre, bref, la nature nous ravit.

A Vinon, nous croisons le Chapter local (il n’y a pas de meeehhhh ) que l’on peut suivre à l’odeur ( qui rappelle les fromages corses de Bea).

La pause café se fait à la maison de la lavande à Valensole, le café made in Brigitte et les viennoiseries de chez Paul (merci Patrick) sont les bienvenus.

Juste le temps d’échanger les premières impressions avec nos nouveaux membres et déjà il faut remonter en selle car nous avons encore de la route et des virages à avaler.

Ah, j’oubliais de préciser : il fait presque soleil !!

Philippe reprend la tête de son groupe qui, les ladies en tête, s’élance derrière lui.

Puis, tranquillement, le groupe de Jean Claude se met en route et grâce au GPS presque jamaïcain de notre road captain, nous nous retrouvons devant le premier groupe.

Les choses rentrant rapidement dans l’ordre, nous attaquons la montée vers St André des Alpes. Merveille des merveilles, tout le monde est dans le tempo et de l’arrière de la file, nous pouvons admirer un quinconce quasi parfait.

Après la traversée de paysages superbes, la troupe ordonnée arrive à son point de pique nique et les rares touristes peuvent admirer un magnifique dégradé de motos alignées au bord de la rivière, le Cross Bones de Stéphane étant ce jour le clou de l’exposition en l’absence des chromes de l’Electra de Serge.

Le groupe s’égaie au bord de la rivière pour le pique nique , soit allongés dans l’herbe, soit sur les bancs publics …bancs publics …soit sur des sièges pliables (il y a des pros).

Finalement, il fait faim.

Une fois le café avalé, le groupe se rapproche pour une cérémonie importante et appréciée au Marseille Chapter : la remise des couleurs.

Est d’abord appelée Tchao qui a brillamment réussi son baptême puisqu’elle a fait sa première sortie sous des trombes d’eau, ainsi que la deuxième, et la troisième…

Malgré ça, elle est toujours là et elle continue à parler à Gérard.

Merci à toi, Tchao pour ta bonne humeur communicative… et tes cours de danse.

Sont ensuite appelés les nordistes enfin reconvertis, Martine et Jean Luc qui vont se faire un plaisir de remplacer leur banane « Lille Europe Chapter » par le majestueux et envié « Marseille Chapter ».

Bienvenue au Paradis.

Embrassades et applaudissements terminés, le club repart car il reste un peu de route !!!

Nous nous lançons joyeusement dans les Gorges direction Moustiers, et tout le monde, hormis la sirène de Béa, en sort indemne et nous nous retrouvons finalement à Saint Maximin pour la bise du soir en se souhaitant de recommencer très vite.

Ah, j’oubliais de préciser : il ne pleut pas encore !!

Merci à tous pour cet encore bon moment au Marseille Chapter 

Merci à nos road captains et safeties pour nous avoir mené à bon port

Merci à nos membres pour leur bonne humeur… et leur quinconce

Merci à notre trésorier pour le coup à boire

Merci à nos futurs nouveaux membres pour leur implication dans la réussite de cette journée.

Mais il est temps de rentrer à la maison.

Ah, je précise : il commence à pleuvoir !!

Bravo pour le timing.

 

Jean Claude

Votre dévoué Editor

BALLADE en ARDECHE - 21 mai 2018

BALADE EN ARDECHE DU WEEK END DE PENTECOTE - 21 mai 2018

 

Week end de trois jours, chouette…et si on allait se mettre au vert !

Aussitôt pensé, aussitôt fait : 22 bikers répondent présents et tout ce beau monde se retrouve à Vitrolles samedi matin pour une virée ardéchoise.

Notre road captain Philippe nous a concocté une jolie balade qui nous amène jusqu’à Eyguières pour la pause café de 10 heures au Bar Moderne, haut de l’art de vivre provençal ou vous serez reçu en ami si vous préférez un ballon de rouge au banal café crème !!

Après cette pause pittoresque et haute en couleurs, nous voila repartis à travers le Luberon et le Gard, la pause pique nique se faisant dans un magnifique parc ombragé au bord de la rivière, sur laquelle dérivaient mollement quelques cygnes insouciants jusqu’à l’arrivée de Béa qui s’est mise en tête de nous préparer un gésier confit de cygne pour le repas du soir.

Ayant pu la dissuader à temps, nous commençâmes à nous assoupir lorsque Philippe, conscient du danger, rameuta ses troupes afin de reprendre la route.

Et c’est sous un doux soleil que nous pénétrâmes en Ardèche : jolies routes ombragées, végétation exubérante, magnifiques bastides en pierres…

16 heures tapantes, nous arrivons aux Ranchisses, notre destination : installation dans les bungalows, récupération des planchas (très important) ; les tirés au sort partent faire les courses : côtelettes, saucisses, pizzas, vins de pays, charcuterie locale, rien ne manque.

La soirée peut commencer, tiens, il pleut !!!

Peu importe, 22 bikers, 3 planchas, 10 litres d’alcool (pas de sortie prévue après le repas), 50 côtelettes et saucisses se serrent sous l’auvent de 6 m² !!

La fête commence par un grand moment toujours très apprécié au Marseille Chapter : la remise des couleurs à 2 nouveaux et très sympathiques membres, Anne et Jérôme, remise arrosée comme il se doit et par l’ondée du soir et par les nombreux toasts que chacun va imaginer pour remettre la sienne…

Et ce sont 22 bikers parfumés à la vapeur de merguez qui se retrouvent assez tard dans la nuit pour siroter le limoncello préparé avec amour dans l’arrière-cour de son officine par un vieux pharmacien déchu.

N’ayant enregistré aucune cécité même partielle après la fin de la bouteille, que n’aurait pas renié Lulu La Nantaise, chacun peut enfin aller profiter d’une nuit méritée pour conclure cette première journée bien remplie.

Dimanche est déjà là sous un beau soleil et après le petit déjeuner collectif, le groupe prend la direction de Thueyts, petit village sur la route du Puy en Velay où nous attend notre pause gustative du midi.

Cailles et ronde des pâtisseries sont au menu de ce repas.

Le dernier chou à la crème avalé, la troupe rassasiée remonte difficilement en selle pour une nouvelle balade ardéchoise au milieu des châtaigniers et noisetiers ombrageux, nous traversons Jaujac assoupi (avant notre passage) pour rejoindre notre campement via des cols culminant à 600 mètres, bigre !!

Une fois les motos garées, l’orage du soir peut éclater avec un peu d’avance, nous incitant à nous retrouver plus tôt pour l’apéro et comme il dit « apéro pluvieux, apéro heureux ».

La pluie ayant enfin disparu, et les cacahuètes aussi, la troupe se dirige d’un pas assuré et digne vers le restaurant ou nous attendent encore quelques libations.

Cela fait, nous pûmes rejoindre notre bar terrasse pour la fin de la soirée, animée par notre maitre poire, Jérôme, qui a beaucoup fait pour la bonne humeur nocturne du groupe, aidé en cela par notre nounours Philippe, alias, l’Homme de l’Atlantide, pas avare de références et de citations d’une époque que les moins de cinquante ans ne peuvent pas connaitre.

La bouteille de poire finie, il était temps pour Pimprenelle, Nicolas et toute la vaillante troupe de se préparer au passage du marchand de sable pom, pom, pom….

Lundi matin, dernier petit déjeuner collectif et dernière revue de chromes pour Serge avant d’attaquer la route du retour via les Gorges de l’Ardèche et la traditionnelle ondée de 17 heures.

Mais qu’importe, ce sont 22 bikers humides mais heureux qui se quittent à Rognac en se promettant de remettre ça au plus tôt.

Et c’est prévu.

Un grand merci à toutes et tous pour votre implication dans ce week- end festif et nous pouvons particulièrement citer par ordre d’arrivée à l’écran :

Philippe pour ses balades orchestrées de main de maitre

Patricia pour ses belles photos

Nos nouveaux membres déjà très impliqués dans la vie nocturne du Chapter

Nounours Philippe en monsieur ORTF très documenté

Les ladies qui ont assuré sans faillir l’intendance de nos apéros

Fred, notre maitre barbecue

Et en conclusion, je vous dirai simplement « bonjour chez vous »

Jean Claude,

Votre dévoué Editor.

Copyright(2013-2014)- Marseille Chapter