Cathare Higway

Cathare Higway,

 

Comme un rituel la sortie commence par un rendez-vous sur l’aire de Rebuty. Incident rare, jusqu’à ce que le pompiste dépanne son installation nos machines patientent pour faire le plein, puis sans tarder, comme un seul, les motos se lancent vers les Cathares.

Martigues, la plaine de la Crau, Arles, et c’est la pose cafés organisée par les deux Martine.

Saint-Gilles, un tronçon d’autoroute afin de sauter Montpellier, et l’étang de Thau apparait déjà sur notre gauche. Nous suivons alors la Languedocienne, Bouzigues, Pinet, Pomérols, Florensac, que c’est beau toutes ces vignes ! La passion se ressent jusqu’aux bouts des guidons… Nous laissons Béziers et Narbonne sur notre droite pour arriver à destination : Portel-des-Corbières.

Là, à Terra Vinéa  nous attend un bon repas très très local pour certains, suivi d’ « un voyage magique à 80 m sous terre ». En effet après avoir déjeuné, un petit train nous emmène jusqu’à l’entrée d’une ancienne mine où jusqu’en 1999 Lafarge exploitait un gisement de gypse. Après une longue descente en galerie nous découvrons que le site s’est spirituellement bien reconvertir, aux détours des allées directement taillées dans la roche à plâtre séjourne plusieurs milliers de tonneaux dans lesquels entre calmement en maturité le fruit des cépages environnants… Sans tout nous dire le guide nous raconte l’assemblage des Rocbères, Marins, Tènors, Tamaroques, Chardonnays, Sauvignons, Merlots et j’en passe… Puis nous en ayant mis le goût à la bouche, après la traversée d’un petit musée consacré aux mineurs, il nous en fait déguster de toutes les couleurs.

Mais les bonnes choses ne sont pas terminées, séquence nostalgie :

Je t'attendrai à la porte du garage
Tu paraîtras dans ta superbe auto
Il fera nuit mais avec l'éclairage
On pourra voir jusqu'au flanc du coteau
Nous partirons sur la route de Narbonne
Toute la nuit le moteur vrombira
Et nous verrons les tours de Carcassonne
Se profiler à l'horizon de Barbeira

Et bien nous c’est en motos, sur la D168, en direction de Narbonne plage !

Nous nous sentons un peu comme chez nous à l’Hôtel de la Clape, la preuve c’est qu’au petit déjeuner tout le monde se rassemble aux mêmes places que la veille au soir, puis comme pour retenir le temps, personne ne se lève pour repartir…

Après encore une multitude de jolis paysages nous nous arrêtons à Mèze pour le repas de midi. Et oui il y a des ports, des bateaux et des pêcheurs sur l’étang de Thau, comme sur la Méditerranée ! Et pour tout dire : enfin des fruits de mer ! Et directement des producteurs !! C’est le restaurant Lou Labech qui nous en régale…

La route du retour ressemble étrangement à celle de l’aller, Frank et Mathilde sont adoptés, ils semblent avec nous depuis toujours…

Encore un grand merci à Dame Nature,  malgré un ciel menaçant en permanence, pas une goute d’eau.

 

Robert Aïsa

Copyright(2013-2014)- Marseille Chapter