Pepper’s Diner

Pepper’s Diner,

Cette fois c’est clair ! La pluie était annoncée depuis plus d’une semaine, alors aucune excuse pour les présents, maintenant il faut faire face comme de vrais Bikers ! Même si pour certains c’est l'occasion de réaliser leurs baptêmes de l'eau…

Les 23 monstres de mécanique se rassemblent lentement à la station service Agip d’Aix en Provence, puis l’euphorie des retrouvailles passée le départ est donné. Escortées par Jean-Claude voilà les femmes que nul n’arrête, pas même une mauvaise météo. Elles forment l’avant garde tel un escadron chargé d'éclairer notre chemin ! JP ouvre le second groupe formant ainsi une colonne de 37 âmes vrombissantes sur la longue route droite et vallonnée d’Avignon.

Saint-Cannat, Lambesc ; l’arrêt très attendu ne tarde pas, la pause matinale, le café et les viennoiseries permettent d’éveiller les cœurs avec la touche de douceur de nos deux Martine.

Au retour du vroum vroum des machines, une récalcitrante décide de se coucher : mauvaise humeur du matin ? Nul ne saura vraiment sauf Serge peut être, ruminant à sa douce colombe… Heureusement huit mains conjointes et des plus fraternelles relèvent sa belle sur ses deux roues.

Des champs d’oliviers, de vignes et même de cerisiers s’étalent dans les merveilleux paysages. Sur l’itinéraire jalonné de murs de glycines répandant leurs senteurs de printemps, nous découvrons Vermègues, où comme pour mieux s’intégrer les maisons se parent des pierres alentours.

Vu de l’arrière, au loin le groupe au féminin ou presque, est d'une exemplarité hors pair, homogénéité, vitesse constante, alignement de 14 Juillet…

Aurons, Pélissanne,  Thierry ne nous offre pas l’apéro…

Puis direction Coudoux où la vue nous fait carrément claquer les culbuteurs ! En lacets serrés la route se dispute l’espace avec le canal de Marseille, et tandis que l’environnement devient minéral, à l’horizon l’étang de Berre se confond avec la méditerranée…

La Fare-les-oliviers, Saint-Chamas,  Istre, Martigues, au sein du deuxième groupe un gai luron, seul sur sa Harley Davidson, bras en l'air, gesticulations dansantes, musique à tue-tête, une belle corpulence, il se reconnaîtra…

Si l'amour est dans le pré, au fil de la multitude des panoramas qui défilent la joie reste toujours dans l'aura du Chapter, d’autant que l’heure de se rassasier finit par prendre le dessus. A Châteauneuf-les-Martigues nous envahissons le « Pepper’s DINER » en ayant jusque là passés entre les goutes.

Le restaurant est un lieu atypique à la décoration hommage aux belles années peace, love and Harley. Si la bière sait s’y parer de trois couleurs, il est le roi dans le domaine du « rock n’roller burgers & food » ! Les assiettes y sont des plus garnies, la fraîcheur des produits est garantie, Oui le boucher mérite ses galons !

L’ambiance se réchauffe, sous les visages éclatants les chemisiers sont en sourire, notamment celui à l’envolée de lèvres rouges… La belle aventure ! Harley Davidson sait parler aux femmes, les femmes aussi…

La visite de la Côte Bleue prévue pour l’après-midi tombe à l’eau, avec ce que dame nature lâche sur nos machines c’est le moins que l’on puisse dire ! Alors par petits groupes, après s’être fait une raison, chacun rentre à son rythme…

Merci à Véronique et Jean-Yves de nous avoir dévoilé un coin de leur jardin secret.

 

Franck Attoyan & Robert Aïsa

Copyright(2013-2014)- Marseille Chapter