Lates Summer Days

LATE SUMMER DAYS PERPIGNAN

 

Vendredi 9h Rebuty, petit matin frisquet, nous arrivons bien couverts.

Le groupe est déjà là…TOUT LE GROUPE ? Non !! nous déplorons une absence.

Qu’à cela ne tienne, pour patienter notre Serge Electra nous fait profiter de ses dernières anecdotes.

9h10, enfin un Fatboy est en approche et nos retardataires font leur entrée comme des « seigneurs ».

Le groupe du vendredi matin enfin au complet, nous nous élançons direction la concession Macadam de Montpellier via la Camargue à la suite de notre road captain du jour, Luc. Notre prochaine étape, la concession Macadam et son bar pour boire le café.

Une bifurcation improbable nous sépare du groupe et nous rejoignons donc seuls par un itinéraire bis la concession en attente du gros de la troupe, qui n’arrivera jamais faute de n’avoir jamais trouvé, tel David VINCENT, cette route qui aurait pu changer beaucoup de choses … En cause , le GPS DE Luc , lequel à mon avis, lui a été prêté par notre chef !

Orphelins du groupe mais en possession des croissants destinés au petit déjeuner, nous nous consolons en prenant un café à la concession et dégustant les 16 croissants et pains au chocolat .

Nous repartons, légèrement somnolents direction Le Cap d Agde et sa steakhouse, afin de rejoindre le groupe pour le petit déjeuner, lequel ne tarde pas à enfin arriver après une visite non guidée du vieux Sete.

Le déjeuner, rapidement englouti, nous repartons direction Saint Cyprien, notre but final sous un ciel menaçant ; mais les bikers du MCS défient les éléments et nous décidons courageusement de ne pas endosser nos habits de pluie bien que certaines aient pris la précaution d’emprunter quelques sacs poubelles au restaurateur.

Nous arrivons à notre destination, le camping *** de St Cyprien en milieu d’après midi et prenons possession de nos bungalow dans un joyeux brouhaha malgré les incitations au calme prodiqués par Laure.

La fin d’après midi se déroule en découverte du camping, courses et recherche d’essence entre St Cyprien et Cannet en Roussillon, occasion d’admirer le Canigou enneigé.

Pour le repas du soir, nous trouvons un restaurant sur le port de St Cyprien ; à peine le temps de commander et nous sommes rejoints par le groupe des « tres retardataires » qui se mettent à table presque avec nous.

La fatigue aidant, la soirée se termine rapidement dans les bras de Morphée.

Samedi matin pas trop tôt, petit déjeuner chez Serge et Serge pour tout le groupe, évènement qui sonne le réveil pour tout le camping !!

Puis, départ vers Collioure et son joli petit port.

Midi, retour au site pour le repas inter chapter organisé par Perpignan et son dynamique directeur, Salvador.

Apres encore un copieux repas, promenade digestive sur le site et en fin d’après midi, les membres du chapter, Patrice, sa belle moto et son gros…. drapeau en tête, participent à la parade.

Retour au camping pour un petit reposé digestif et il est déjà l heure de diner. On est débordé !!

Et le repas du soir, alors le repas du soir, comme dit justement Line : c’est une tuerie. Dix plats de tapas à volonté avant les joues d’agneau et les lasagnes de la mer et bien sur, petit dessert à choisir entre omelette norvégienne, tatins, iles flottantes et glaces.

Le chef, au régime, se contente de trois boules glace sans chantilly, sous le regard admiratif de la first lady.

Afin de dissoudre tout ce gras dans un peu d’alcool, la soirée dans un bungalow en partageant quelques verres de digestif, chaudement serrés.

Dimanche matin, après le petit déjeuner collectif légèrement retarde par le sommeil lourd de Serge et Serge même pas dérangés par la pluie de graviers sur la toiture métallique,, il est temps de plier bagage afin de rebrousser chemin vers la maison mais un incident majeur vient perturber cette organisation sans faille : une passagère, en descendant délicatement d’une moto, fracture net la fixation du repose pied d’une HERITAGE ANNIVERSAIRE 2003 portant réputée solide !!

Afin de remédier à ça, direction le site ou le personnel de la concession de Perpignan se met en quatre pour nous dépanner. Merci à eux.

La responsable n’a plus rien mangé de la journée …

Nous pouvons enfin prendre le chemin du retour et notre guide nous promène par de sympathiques routes secondaires jusqu’ à Sete (même pas un col de 6eme catégorie)

Ce bon week end s’achève presque à Arles, la troupe se dispersant au gré des destinations finales de chacun.

Merci à tous et toutes pour ce bon week end d’amitié et n’oubliez pas, dimanche, rejoignons nous à Aubagne pour la ballade à la nouvelle concession de Toulon.

Jean Claude

Votre dévoué Editor

Copyright(2013-2014)- Marseille Chapter