Le Lac de Sainte Croix - 22 juillet 2018

LE LAC DE SAINTE CROIX – Sortie du 22 juillet 2019

Dimanche 9h Celony : il fait déjà chaud et afin de profiter de la fraîcheur matinale, Ginette et Serge étaient sur place à 8h après avoir pris le temps d’acheter les croissants pour tout le groupe.

Ça y est, tout le monde est là et beaucoup de nouveaux visages : Paule et Albert ont fait de la pub pour le Marseille Chapter !

Aïe !! 13 motos, ce n’est pas trop bon : nous nous promettons à la pause de brûler une moto en sacrifice afin de pouvoir passer une bonne journée. Cette résolution prise, nous nous élançons derrière notre Road Captain Phil direction le Haut Var.

De jolies routes au milieu d’une campagne écrasée de chaleur, nous amènent jusqu’à la Verdière pour la pause café et c’est l’occasion pour notre artiste Julien de faire jouer ses talents de photographe.

Les viennoiseries de Serge englouties, nous reprenons la route vers le lac de Sainte Croix en empruntant encore des itinéraires inédits.

Nous voilà arrivés au lac à midi, le ciel est bleu, l’eau est verte et nous ne sommes pas seuls ! Nous arrivons cependant à garer nos montures entre 2 vans de Hollandais et pouvons nous installer à l’ombre.

Certains s’empressent de revêtir le maillot de bain et de se précipiter dans le lac où une eau à 24 degrés nous accueille.

Puis l’heure du repas arrive, mais avant cela, un moment toujours important au MSC : on arrose une nouvelle moto, en l’occurrence le Road King de Fred N. et Sylvie : heureux homme … une moto toute neuve et une compagne toute ….. contente !! Le Champomy coule à flots à cette occasion, accompagné des indispensables cacahuètes.

Apéritif et pique-nique engloutis, un nouveau bain s’impose, Fred G. en profite pour faire admirer sa musculature au bronzage agricole ! Puis tout le monde étant rassasié de baignade et de Champomy, nous reprenons la route vers St Maximin que nous rejoignons en fin d’après-midi après la traditionnelle pause boisson de 16h.

Ce fût une agréable ballade ensoleillée sur de jolies routes de notre Provence estivale et la pause finale a permis de comparer les qualités de confort et de sonorité de nos machines, Albert ayant bien apprécié le confort de la Softail …. nous ne devrions pas tarder à boire quelques verres de Champomy…

Et en conclusion, comme l’a dit Paule « l’un dans l’autre, ce fût une belle journée »

Il n’y a rien à rajouter.

Votre dévoué

Jean Claude

Copyright(2013-2014)- Marseille Chapter