FOG’S DAY AT THE FARON MOUNTAIN - Dimanche 10 février 2019

FOG’S DAY AT THE FARON MOUNTAIN

C’est avec un certain trac que je reprends la plume après notre éditrice Patricia.

Vais-je être à la hauteur ???

Bon, je me lance.

Durant la semaine précédant la sortie du Mont Faron, les membres du bureau se concertaient heure par heure afin de disserter sur la météo du week-end à venir :

JCB … sur Météo France, ils annoncent la pluie

Stéphane … pas à Marseille mais dans le Var

JCR … mais pas avant 19h00..

PB .. .de toutes manières, je ne suis pas là, il va pleuvoir

A l’unanimité : on s’en fout, on y va, rien n’arrête le Marseille Chapter

Et nous voila dimanche matin tous bien présents sur le parking Décathlon Aubagne, y compris nos invités. Les présentations faites et les règles de sécurité rappelées, nous nous élançons direction le Mont Faron.

Après vingt grosses minutes de conduite intense, nous nous arrêtons pour la pause café à OK CORRAL (il était temps !!).

La température est douce pour la saison et le ciel « nuageux à légèrement ensoleillé » comme ne dira jamais Evelyne Dheliat.

Café et viennoiseries engloutis (merci à Denis pour les croissants de chez Paul), nous reprenons la route.

Nous avons bientôt droit à notre première leçon de rond-point, permettant ainsi à notre road captain de vérifier que tout le monde suit, et entamons la grimpette du géant du Var dans un remake de NUIT ET BROUILLARD.

Petite pause photos au sommet pour de jolies photos… du bout de nos chaussures !! et la descente s’effectue, chacun cherchant à ne pas perdre de vue le feu rouge de la moto de devant. Mais, bravo, c’est une troupe au complet qui rejoint Le Pradet pour le repas.

Le Chapter investit la terrasse chauffée privatisée et croque de bon appétit foie gras, filets de loup et pâtisseries variées.

Et c’est au moment de reprendre la route que le drame arriva !!

La moto de notre road captain Jean Claude à plat ; qu’a cela ne tienne, JC a le kit réparation qui va bien et voila JC et Stéphane à quatre pattes essayant de réparer et nous avons eu droit à un dialogue à mi-chemin entre du Pagnol et du Rocco Siffredi :

Enfonce la plus fort !

Lubrifie plus

Elle est trop grosse

Et tout ça sous le regard expert d’une demi-douzaine de techniciens appréciant et commentant l’effort fourni.

Stéphane et Jean Claude ayant enfin réussi leur affaire, nous reprenons la route du bord de mer direction Cassis sous un timide soleil couchant.

Encore une belle journée qui se termine bien, comme toujours avec le Marseille Chapter.

A très bientôt sur nos belles routes de Provence…. et au-delà.

Jean Claude

Votre dévoué Editor

Copyright(2013-2014)- Marseille Chapter